NiaGara

Niagara est un groupe français, de 1984 à 1993, composé de Muriel Moreno et de Daniel Chenevez.

En 1982, venue étudier l’Histoire de l’art à Rennes, Muriel Moreno rencontre Daniel Chenevez. Elle le rejoint comme chanteuse dans le groupe L'Ombre Jaune, où lui joue des claviers. L’Ombre Jaune devient Niagara, en référence au film d’Henry Hathaway avec Marilyn Monroe. Le concours «Coups de talents dans l’hexagone» remporté leur permet d'enregistrer leur premier single Tchiki Boum. Succès immédiat en septembre 1985. Le clip est vraiment bof... Désormais, Daniel s'occupera de tourner lui-même les vidéos. Et on peut dire qu'il le fera brillamment.


L’amour à la plage, 2e single, sort en mai 1986. C'est un des tubes de l'été 86, une année de tubes pour la chanson française (Les démons de minuit notamment). Le clip, façon Super8, gentiment déjanté, a marqué les esprits. En octobre 1986, Je dois m’en aller confirme le succès du groupe, avec sa vidéo baignée dans l'univers de la BD. Le premier album Encore un dernier baiser sort en novembre 1986. Pop acidulée, rythmes afro-cubains, funky ou jazzy, le public adore. Un succès confirmé par le dernier single Quand la ville dort (dont la version single -meilleure à mon goût- diffère un peu de la version album), jusqu'à l’Olympia (printemps 1987).


Le deuxième album Quel Enfer ! sort en avril 1988. La musique devient pop-rock à la française. Muriel se présente sous un nouveau look avec une chevelure rouge flamboyant -devenue presque une marque de fabrique pour le groupe, sûrement pesante pour Muriel par la suite- et aborde de nombreux chapeaux extravagants. Immense succès publique et critique. Assez !, Soleil d’hiver et Flammes de l’Enfer caracolent dans le Top 50 des p'tits clous. La tournée de 1989 leur permet vraiment de jouer hors de France : Maroc, Tunisie, Canada et États-Unis (New York et Chicago).


Puis vient le troisième album : Religion, en avril 1990. Niagara devient résolument un groupe rock. L'album est dominé par les guitares électriques et la batterie bien frappée. Les cuivres et des choeurs légèrement gospel signent l'originalité de ce disque. J’ai vu et Pendant que les champs brûlent s'imposent. Ces singles sont même un temps interdits d'antenne et de radio, lors de la Guerre du Golfe. Hallucinant. En pleine tournée, sortent les singles Psychotrope puis La vie est peut être belle qui rencontrent moins le succès.
J'ouvre une parenthèse : Religion est un de mes albums préférés. Mon premier CD. Et le Religion Tour est mon premier grand souvenir de concert. En 1991, mon premier Zénith, avec la performance scénique génialissime de ce groupe. J'en garde un souvenir mémorable... Notamment de l'affiche de la tournée, épinglée au mur de ma chambre des années durant. Le G de NiaGara y était écrit en plus gros, d'où le tire de cette page où NiaGara est écrit ainsi (avec les moyens de mise en pages du bord :-)))...
Niagara réussit un coup de maître en étant le premier groupe français à se faire sponsoriser par MTV Europe. La chaîne de télévision a toujours adoré les vidéos de Niagara et ne s’est pas privé de les faire découvrir. Ils ont bien raison.
Le groupe fatigue, surtout Muriel : les Niagara produisent un nouvel album tous les deux ans, enchaînent répétitions, tournage de clips, promotion, concerts et ce rythme effréné devient difficile à tenir.


En 1992, le duo retourne pourtant en studio. Le quatrième album La Vérité, qui sort simultanément dans toute l’Europe, est la plus grosse production de Niagara. Mon album préféré avec Religion, que j'écoutais en boucle l'année du bac... La fin des étoiles, Un million d’année, Je n'oublierai jamais... Et le Minotaure, ce single expérimental, drôle et si inspiré. On est loin de la joie colorée des débuts, mais musicalement c'est superbement abouti. Les ventes des singles et de l'album ne suivent pas. Les changements de style d'album en album déroutent le public, mais pas les fans !!!! Dont je suis.
La tournée est épuisante pour Niagara. En Suède, Muriel devient totalement aphone. Le reste de la tournée européenne est annulée. Elle redémarre quelques semaines plus tard en France pour se terminer à Montréal devant un public enthousiaste de cinq mille personnes. De retour dans le sud de la France, ils donnent encore un dernier concert. Personne à l’époque ne sait alors qu’il s’agit de l’ultime concert de Niagara. Muriel, fatiguée, un peu déprimée et lasse de la célébrité qui lui pèse, décroche. Trop de pression, elle décide d'arrêter. Une décision courageuse pour prendre soin d'elle. Mais j'étais super triste moi à l'époque. Et ce fut la fin de groupe incontournable de la scène française.

Muriel

Muriel sort en 1996 un album solo excellent Toute seule, mais il est boudé par le public. Bouh !!!! Moi, je l'adore. Les chansons : Près du lac vert, Tout va bien si j'évite d'y penser, Lonely Love affair, Dans le lit du courant...
Puis elle poursuit une brillante carrière internationale de DJ. En 2000, elle sort un premier album de DJ (où elle ne chante pas donc) un peu trop expérimental à mon goût : Required elements. Puis, en 2001, elle enchaîne avec un nouvel opus plus abouti (toujours à mon goût) : Surviving the day.
Vous découvrirez sur son site qu'elle continue sur scène en tant que DJ et sort des maxis vinyls de temps en temps avec des pointures (comme elle :-)) du milieu. Je dois avouer que je ne suis plus trop car je ne suis accro à la musique électro mais quoiqu'il arrive j'adore cette fille, son parcours m'impressionne, sa ténacité. 
 

Daniel

Daniel sort en 1997 un album solo Excentrique, lui aussi boudé par le public. J'ai pas trop accroché non plus à dire vrai, même si on reconnaît la pâte de certains morceaux de Niagara. Single principal de cet album : Je suis mou...
Puis, en 1999, il remet le couvert avec Hypnose, plus sympa mais pas très original.
Dans les années 90, il a produit deux fois d'autres artistes : un single avec les Calamités (que je ne retrouve pas), et un autre d'Helena Noguerra (la sœur de Lio). Ce dernier single Rivières d'anges est sublime. Il a produit en 2004 le premier album de l'ex-mannequin Karen Mulder (qui avait montré son joli brin de voix avec Les Enfoirés).
En 2002, il sort un best-of du groupe, en double-CD, DVD et Vinyl 33t, intitulé sobrement Niagara, pour le cas qu'y'aurait des gens qu'y'auraient pas compris de quoi qu'on cause sur cette page. :-))))
Depuis, il continue son bonhomme de chemin en solo.